Version imprimable

Current Size: 100%

900ème anniversaire de la Cathédrale Saint-Etienne

Le 900 ème anniversaire de la Cathédrale de Cahors

 

 

Cahors, véritable joyau médiéval, se distingue comme un véritable carrefour européen au Moyen-Âge.

Parmi ses atouts, une architecture particulièrement marquée par des chantiers datant de l'Antiquité à la Renaissance, avec des bâtisses dévoilant de grandes arcades, des ruelles escarpées… Elle abrite également deux monuments historiques d’exception, classés au patrimoine mondial de l’Unesco, au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle : le célèbre Pont Valentré, construit au XIVe siècle et, bien sûr, la Cathédrale Saint-Étienne, surplombant de son clocher et ses coupoles les toits en tuiles typiques du centre historique.

 

Cathédrale Cahors1119-2019 : la Cathédrale fête ses 900 ans

Du haut de son clocher et de ses deux coupoles, la Cathédrale de Cahors veille depuis plusieurs siècles sur ses habitants. La date officielle de sa construction est l'année 1119, lorsque le Pape Calixte II consacra son autel.

Cet emblème de l’histoire de Cahors, ce bijou architectural, cette figure du patrimoine français fêtera donc en 2019 ses 900 ans... Des moments festifs, conviviaux retraçant l’histoire et dévoilant les trésors de ce monument ponctueront l’année 2019.

 

Une Cathédrale et ses trésors

À l'instar des sanctuaires d'Argenteuil, Turin ou encore Oviedo, la Cathédrale de Cahors abrite un objet à la valeur inestimable : la Sainte Coiffe du Christ.

 

Légende et histoire se mélangent : certains accordent son arrivée à Charlemagne qui aurait reçu la Sainte Coiffe de la fille d’un sultan maure, qui nourrissait le rêve de lier son empire au sien. D'autres disent qu'elle fut rapportée de Terre-Sainte au XIIe siècle par l’Evêque de Cahors, Géraud de Cardaillac, afin d’éviter qu’elle ne soit profanée par les Infidèles aux portes de Jérusalem. Que l'on croit une version ou une autre, une seule chose est certaine : au même titre que le Saint-Suaire de Turin, la Sainte Coiffe est l’une des cinq reliques du Christ au moment de sa mise au tombeau.

Cette coiffe a la forme d’un bonnet de tissu, dont la fonction était de couvrir la tête du défunt depuis le front jusqu’à la nuque, s’allongeant sur les tempes et s’attachant sous le menton.

 

Volée durant les guerres de religions, cette dernière fut retrouvée en 1580 par Dadine de Hauteserre et replacée au sein de la Cathédrale. Du fait de sa valeur et de son caractère miraculeux, cette dernière était rituellement exposée à la piété. Célèbre pour son supposé caractère miraculeux, elle était réputée guérir des maladies des yeux,  sur lesquels elle avait été aposée. De nombreuses personnes venaient à Cahors pour l'apposer sur leurs visages et guérir leurs maux.

 

La relique sera de nouveau offerte à la vénération en 2019, avec des parcours de découverte de la Cathédrale, et comme point d'orgue la Sainte Coiffe.

 

9 mois de festivités pour le 900ème anniversaire

Du 12 mars au 8 décembre 2019, en 3 volets :

  • Religieux : le temps majeur de cet anniversaire reste la réintroduction et procession de la Sainte Coiffe.
  • Patrimonial : dans le cadre du label Ville d’art et d’histoire, des visites nocturnes, en musique ou accompagnées de dégustations culinaires seront organisées. Mais aussi des ateliers, autour de la création de vitrail par exemple, seront ouverts aux petits et grands. Enfin, un colloque, organisé par la DRAC et le service patrimoine de la ville de Cahors, se tiendra à la fin du mois de septembre 2019.
  • Festif : 9 événements gratuits, de juin à septembre, retraceront chacun un siècle vécu par la Cathédrale. Retour sur les métiers d’artisanat qui ont permis la construction de la Cathédrale, reconstitution historique, moment gastronomique ou encore fête des lumières, tout sera fait pour mettre la Cathédrale sous le feu des projecteurs.

Temps fort de ce 900e anniversaire :

Le 27 avril 2019, une grande procession de la relique traversant le coeur ancien de la cité cadurcienne sera organisée.

Le 8 juin 2019 : colloque sur la Sainte Coiffe

Le 9 juin 2019 : réintroduction de la Sainte Coiffe dans la Chapelle d'Axe

Le 27 juillet 2019 : fête de la consécration de l'autel de la Cathédrale par le Pape Calixte II en 1119

Le 15 août : Procession fluviale sur le Lot pour la fête de l'Assomption de la Vierge Marie

Le 8 décembre : Clotûre du 900ème anniversaire de la Cathédrale de Cahors.

 

Les moments forts du pèlerinage pour tous les groupes : à partir du 14 avril

- tous les jours, parcours jubilaire libre dans la cathédrale. Durée 1h30. Accompagnement possible sur demande. A l'issu, temps de vénération de la Ste Coiffe, temps de prières et chants

- tous les jours, messe devant la Ste Coiffe. Du lundi au vendredi à 18h15, le samedi à 8h30, le dimanche à 10h30 et 18h30.

- les derniers samedis de chaque mois du 27 avril au 30 novembre, veillée miséricorde de 20h30 à 22h.

- les dimanches du 27 avril au 8 décembre à 17h, conférence spirituelle et à 18h vêpres.

- les mercredis et samedis de 9h à 12h : confessions.

 

 

Le 900e anniversaire : un projet commun

L’association des 900 ans de la Cathédrale de Cahors repose sur 4 entités clés : la paroisse, l’État, la ville de Cahors et l'ensemble des forces vives du territoire.

C’est donc tout naturellement que la programmation reposera aussi sur des propositions que feront les associations de Cahors. S’appuyer sur le cœur vivant de la ville, le tissu associatif, était hautement symbolique.

 

Déjà quelques événements se sont positionnés :

  • Le festival Cahors Juin Jardin organisera une exposition de l’oeuvre Pinnaculum d’Anaïs Lelièvre au sein du chevet de la Cathédrale Saint-Étienne. Le propos de l’artiste Anaïs Lelièvre s’appuie sur Le génie du christianisme, de Chateaubriand et notamment le chapitre consacré à l’origine du style gothique, inspiré de la structure de la forêt.

Du 31 mai au 30 juin www.cahorsjuinjardins.blogspot.fr/

 

  • Le Trail de l'Angélus reliera Rocamadour
 à Cahors pour les plus sportifs, avec des parcours allant de 18 à 80 km. Chaque participant relèvera le défi de franchir l'arrivée, au pied de la Cathédrale Saint-Étienne, à 19h au son de l'angélus.

Dimanche 5 mai  

 

  • L’Union Philatélique du Quercy a créé une collection de timbres, ainsi qu’une enveloppe et une carte postale à l’effigie du 900e anniversaire de la Cathédrale de Cahors.

 

Une Cathédrale à la recherche de ses trésors

Sur les traces du maître-autel  

Ce 900e anniversaire est l'occasion rêvée de partir à la recherche de l'objet qui a véritablement marqué la date de création de la Cathédrale : le maître-autel, dont l'histoire et le devenir semblent tout droit sortis d'une légende.

En 1119, alors que le Pape Calixte II passe à Cahors en remontant du Concile de Toulouse, la Cathédrale de Cahors est en cours d’achèvement. Les coupoles n’existent pas à cette époque, seul le choeur est en place : il est trop tôt pour inaugurer officiellement l’édifice en présence du Pontife. Qu’à cela ne tienne ! Un somptueux maître-autel de marbre sera consacré, lors de la venue du Saint Père, le 27 juillet.

En 1580, alors que les protestants et les catholiques se déchirent, l’autel béni par le Pape devint un enjeu majeur. Lors de la mise à sac de la ville, les Huguenots (soldats d’Henri III de Navarre, futur Henri IV) dévastèrent la cathédrale. Un de leur chef, le Vicomte de Gourdon, fit enlever les marbres du maître-autel et du Saint Suaire, sur deux bateaux pour être dirigés vers le Château de Cénevières.

L’autel du Saint Suaire arriva à destination ; il est encore présent en partie au Château. Cependant, l’embarcation sur laquelle était chargée la seconde oeuvre de marbre, le maître autel, sombra, sous le poids de son chargement, dans un gouffre à proximité de Cahors, où il disparut… loin de la curiosité de tous durant des siècles ...

 

Dans le cadre de la commémoration de la construction de la Cathédrale, l’idée de retrouver ce monument de la Chrétienté est apparue tout à fait indispensable à la réussite de cet anniversaire.

Des recherches ont débuté en septembre dernier. Il a fallu déterminer la zone de recherche grâce à divers écrits, puis organiser une première phase de sondage du Lot, sans résultats, et plonger pour procéder à un nouveau repérage visuel.

Le mystère reste entier autour du gouffre sous-marin visé, mais l'espoir de ressortir l'autel de l'eau est encore entier, en attendant de nouvelles fouilles.

 

Une histoire au long cours

Témoin de la prospérité de la ville à travers les siècles, la Cathédrale est bâtie à l’époque romane à l’orée du XIIe siècle. Elle vit son choeur surélevé au XIIIe à l’époque gothique. Le génie du XIVe lui donnera un nouveau massif occidental et un décor peint toujours visible dans une des deux coupoles et dans le massif occidental. Le XVIe, quant à lui, offre son cloître, havre de paix ouvert à la contemplation du visiteur. Puis, les XVIIe et XVIIIe créent de nouveaux retables. Au XIXe, le choeur s'enrichit de nouveaux vitraux, de peintures murales et de mobilier. Les architectes dégagent et mettent en valeur les coupoles qui, de leur « bleu ardoise », se détachent du paysage et font la fierté de la ville. Au XXIe, grâce à des techniques innovantes, se tisse une nouvelle page de l’art du vitrail dans les baies de la nef.

 

Le saviez-vous ?

La Cathédrale Saint-Etienne affiche 3 aspects « originaux » :

1. le mélange de diverses influences -gothique et romane notamment- mais également grâce à ses deux coupoles : l'une peinte, l'autre vierge. Avec leurs 32 mètres de hauteur, elles sont les plus grandes d'Europe, après celles de Sainte-Sophie à Constantinople.

2. Emmanuel Macron a été nommé par le Pape Chanoine de la Cathédrale Saint-Étienne.

3. La Coupole de Cahors est si renommée, qu'elle possède sa réplique exacte à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine à Paris.

 

 Télécharger le programme

 

Pour plus de renseignements sur le 900e anniversaire de la Cathédrale St Étienne de Cahors : www.leneufcentieme.fr

Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español