Version imprimable

Current Size: 100%

Les châteaux

Le Sud Ouest de la France est extrêment riche en châteaux médiévaux, construits notamment au Moyen-Âge. Beaucoup de ces forteresses sont encore visibles notamment autour de Cahors dans le Quercy, souvent très bien conservés, et parfois modifiés notamment à la Renaissance. Le Lot et ses 2 vallées offre ainsi une diversité de châteaux forts à visiter à proximité immédiate du Périgord : sur la vallée du Lot et sur la vallée de la Dordogne.

Au milieu du XIIe siècle, la chevalerie méridionale s'ouvre à l'art courtois tandis que le catharisme se répand au Sud du Quercy. C'est à cette époque que le Quercy commençe à se hérisser de donjons minces et altiers: ces hautes tours-maîtresses autour desquelles se groupent au plus serréles habitations seigneuriales formant le castrum.

Autour de ces forts seigneuriaux, il est fréquent que des bourgs fortifiés ou non se développent et prospèrent. L'exemple le plus spectaculaire et le mieux conservé de ces fiers châteaux forts reste incontestablement la forteresse de Castelnau Bretenoux.

 

Château de Cénevières

Les châteaux de la vallée du Lot

Moins réputée en châteaux que la vallée de la Dordogne un peu plus au nord, la vallée du Lot possède pourtant des châteaux remarquables. Le plus connu est certainement le château de Bonaguil dans le Lot-et-Garonne à 1h de Cahors.

Le château de Cénevières à côté de Saint-Cirq Lapopie est un des plus populaires. Encore meublé, la famille De Braquilanges qui possède le château le fait visiter toute l'année.

Après la guerre de 100 ans, le renouveau incita la noblesse à édifier des châteaux d'un genre nouveau, véritables résidences seigneuriales de plaisance. Cabrerets et Cénevières présentent les exemples les plus caractéristiques des châteaux de plaisance édifiés à cette époque.

 

Dominant le Célé, le château de Cabrerets a été construit à la fin du XVe siècle par les Gontaud, seigneurs du lieu. Il se distingue parmi les falaises abruptes de la vallée par deux imposantes tours cantonnant un logis couronné de mâchicoulis.

Le château s’élève sur un escarpement rocheux, placé en position dominante 30 mètres au-dessus de la vallée du Célé dont il commandait le passage. L’édifice fut bâti par les Gontaud, seigneurs de Cabrerets sur l’emplacement d’un château primitif sans doute érigé au cours du 13e siècle.

Le château, dont les bâtiments s’articulent autour d’une grande cour intérieure, ne fut jamais terminé sans que l’on en connaisse les raisons véritables (peut-être à cause des guerres de Religion ?). La demeure seigneuriale se compose donc de deux ailes disposées en V.
A la jonction entre ces deux corps de bâtiment, une tourelle d’escalier est ouverte d'un portail d’entrée finement ouvragé d'un décor renaissant.

L’aile Ouest est cantonnée sur deux grosses tours circulaires, toutes deux couvertes à l’origine comme l’ensemble du château d'une uronne de mâchicoulis. Ce bâtiment fut remanié au 17e siècle, ses murs surélevés et percés de grandes fenêtres.

 

En allant vers Figeac, le château de Larroque-Toirac a conservé tout son système défensif médiéval. Il a été pris à de nombreuses reprises par les anglais.

A proximité, le château d'Assier vous plonge en plein coeur du Val de Loire et de la Renaissance.

Un peu plus au sud et éloigné de la rivière, le château de Cieurac ne se visite qu'en été mais il est visible depuis la route hors saison.

 

Château de Castelnau Bretenoux

Les châteaux de la vallée de la Dordogne

Le château de Castelnau-Bretenoux se dresse à l’extrémité d’un plateau rocheux formant éperon grâce à la présence d’une faille naturelle. Dominant le pays dit des quatre rivières, il fut le siège d’une importante baronnie issue de l’aristocratie carolingienne quercynoise.

Le château actuel date du XIIIe siècle. Le logis seigneurial en pierres rouges et la tour-maîtresse datent également de cette époque, où les barons confortent leur puissance.

Au cours des XIVe et XVe siècle, le château adopte sa configuration définitive, avec un ensemble de corps de logis cantonnés de tours, protégés par une enceinte basse et des fossés. Les lignes de défense extérieures sont constituées de larges boulevards et d’une longue courtine cantonnée de tours semi-circulaires et, sur trois angles, de tours ouvertes à la gorge.

Ailleurs, autour des grandes cités, l'aristocratie bourgeoise issue du commerce et des consulats urbains, s'offrent à la campagne de comfortables résidences qu'on désigne en Quercy sous le nom de borieset calquées sur le plan des grands palais urbains où ilsrésident lorsqu'ils sont en ville.

Le château se visite et se situe proche de Rocamdour et du village de Loubressac qui offre une vue spectaculaire sur le monument.

 

Le château de Montal, à côté de Saint-Céré, domine la Vallée de la Dordogne. Jamais achevé, il a été construit durant la période la Renaissance. Ses sculptures sont remarquables.

 

Château des anglais de Vers

Les châteaux des Anglais

Les vallées du Lot et du Célé comportent bon nombre de châteaux des anglais, creusés et édifiés dans la roche. Il faut un oeil averti pour les voir au milieu des falaises que ce soit à Vers, Cabrerets ou Bouzies.

Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español