Version imprimable

Current Size: 100%

Cathédrale St Etienne

Pratique

La cathédrale et le cloître se visitent tous les jours de 9h à 19h.

La fondation de la cathédrale Saint-Etienne au cœur de la cité médiévale de Cahors est traditionnellement attribuée à un évêque du VIIe siècle, saint Didier. Le vaste édifice est reconstruit à partir du début du XIIe siècle : le maître-autel est consacré en 1119 par le pape, en même temps qu'un autel spécial consacré à la précieuse relique de la Sainte-Coiffe-du-Christ. Son portail roman au remarquable tympan sculpté s'inscrit dans la lignée de ceux de Saint-Cernin-de-Toulouse, Conques et Moissac. La nef est couverte de deux coupoles, les plus grandes que l'on trouve dans le sud-ouest.

 

A partir de la fin du XIIIe siècle, l'abside et le massif occidental complètent ce vaisseau en employant le style gothique, qui pénètre dans le Midi à la suite de la Croisade contre les Albigeois. L'architecture intérieure est complétée par un décor peint, dont de riches vestiges de la fin du XIIIe siècle subsistent sous la coupole ouest et le massif occidental. Le cloître roman est remplacé au XVIe siècle par un nouveau cloître de style gothique flamboyant, au décor foisonnant de feuilles de choux et de chardons.

 

La décoration et l'aménagement intérieur sont repris aux XVIIe et XVIIIe siècles dans le cadre du mouvement de la Contre-Réforme : le retable baroque de la chapelle profonde, l'orgue, la tribune des chanoines et la chaire à prêcher en sont les éléments marquants. 

Au XIXe siècle les coupoles sont débarrassées des combles qui les occultaient de l'extérieur tandis que le chœur fait l'objet vers 1870 d'une complète réfection de son décor sous l'égide de l'évêque Grimardias.

Etape importante sur la Via Podiensis, la route du Puy, la cathédrale Saint-Etienne est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Cloitre de la cathédrale St Etienne à Cahors

 

Le Cloître

Le cloître de la cathédrale Saint Etienne de Cahors est un véritable chef d'œuvre de l'art gothique flamboyant. Il a été construit entre 1493 et 1553 par l'évêque Antoine de Luzech. Pour y accéder, il vous faut emprunter une porte à droite du chœur quand vous êtes dans la cathédrale.

Tout autour du cloître s'organisent des bâtiments relevant du chapitre. La chapelle Saint-Gausbert, avec ses peintures exécutées à la fin 15e siècle, accueille le trésor de la cathédrale depuis 1972. En son centre, un des 25 Jardins Secrets de la ville se prête à la découverte.

http://www.tourisme-midi-pyrenees.com/accueil/a-voir-a-faire/visites-decouvertes/patrimoine-culturel/sites-classes-par-lunesco/les-monuments-jacquaires-classes-unesco

Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español