Version imprimable

Current Size: 100%

Bien manger : idées recettes

 

C’est connu, le Lot regorge de produits formidables. Nombreuses sont
les recettes pour les sublimer. Nous partageons avec vous nos recettes
succulentes. Il fait si bon manger ici !

C’est connu, le Lot regorge de produits formidables. Nombreuses sont les recettes pour les sublimer. Nous partageons avec vous nos recettes succulentes. Il fait si bon manger ici !

 

Un malbec pour votre boeuf bourguigno-lotois !

beef_bourguignon_nyt_cslayschips

Les paysages se colorent et l’air se rafraîchit au fil des jours. On troque désormais sa paire de tongs contre une « petite laine ». Nous déclarons donc la saison du combo « plaid-infusion-plats en sauce » ouverte !

A vos marques,

Afin de ré-apprivoiser la douce saison qu’est l’automne, nous vous proposons de passer derrière les fourneaux ! Eh oui, Nous vous avons prévenu, voici le retour des petits plats qui réconfortent, pour notre plus grand plaisir.

Entrée en matière chaleureuse, voici donc la recette traditionnelle du bœuf bourguignon de Virginie. Adaptée de surcroît avec des produits de terroir, c'est donc un boeuf bourguigno-lotois que nous vous présentons.

Prêt ?

Pour relever ce défi pour 4 personnes, munissez-vous de :

  • 1,5kg de paleron
  • 400g de poitrine de porc demi-sel
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 3 clous de girofle
  • Poivre blanc en grain
  • Thym
  • Laurier
  • Persil
  • Herbes de provence
  • 2 ou 3 verres de Malbec (il faut que le liquide recouvre la viande ainsi que les ingrédients de la marinade)

Mitonnez !

Passons maintenant à la pratique. Pour réaliser ce plat, comptez 45min de préparation, une nuit de repos et 3h de cuisson.

  • Etape 1 : coupez la viande en cubes (5 cm environ). Mettre ces cubes dans un grand récipient. Ajouter l'oignon piqué des clous de girofle, la carotte en fines lamelles, la branche de céleri, le thym, le laurier et le persil, les herbes de Provence, quelques tours de moulin à poivre, recouvrir avec le vin de Cahors. Couvrez le récipient et laissez reposer une nuit au réfrigérateur, en remuant de temps en temps. 
  • Etape 2 : le lendemain...
  • Etape 3 : otez les morceaux de boeuf de la marinade. Amenez celle-ci à ébullition puis portez à feu doux (afin d'éliminer l'alcool). Pendant ce temps dans une cocotte en fonte, faites revenir la poitrine 1/2 sel, coupée en petits morceaux.
  • Etape 4 : Quand ils ont pris une belle couleur les réserver dans un plat. Saisissez rapidement les cubes de viande, puis baissez le feu.
  • Etape 5 : Ajoutez les lardons, la marinade passée au préalable, très peu de sel, ainsi que quelques tours de moulin.
  • Etape 6 : Laissez mijoter à feu moyen pendant 3 heures.
  • Etape 7 : Faites le test de "la petite cuillère" : si la viande peut se passer de couteau, c'est parfait !
  • Etape 8 : Dégustez avec des pommes de terre vapeur... et attendez les compliments de vos invités, en toute modestie ! Si restes il y a, ce plat gardea toute sa saveur, même réchauffé.

Et avec ceci ?

Envie d'un bon vin rouge pour accompagner le tout ?! Nous vous donnons rendez-vous chez nos vignerons qui sauront vous conseiller leurs meilleures cuvées pour sublimer ce plat.

 

Poire pochée au Malbec

poire pochée au malbec

 

Ingrédients :
Pour 4 personnes : 4 belles poires William, 1 bouteille de vin de Cahors (classique, pas 100% Malbec, pas fruité), 150 g de sucre, 1 pincée de cannelle en poudre, 3 rondelles d’orange

Préparation :

  • Mettez dans une casserole le vin, le sucre, la cannelle et les rondelles d’orange.
  • Portez à ébullition et laissez cuire 10 min à feu très doux.
  • Pendant ce temps, pelez les poires en leur laissant la queue.
  • Mettez-les dans la préparation au vin et faites-les cuire doucement 30 min environ.
  • Retirez les poires du vin, posez-les dans une assiette, couvrez-les et laissez-les refroidir.
  • Faites réduire de moitié le sirop de cuisson, filtrez et laissez refroidir.
  • Dressez les poires dans un plat creux, arrosez-les avec le sirop et servez à température ambiante.

 

Carri d’agneau aux noix de cajou et aux amandes

6 personnes

Cari d'agneau du quercyCuisiner un agneau fermier du Quercy, IGP Label rouge, réputé pour la finesse de sa saveur à la mode réunionnaise, cela peut surprendre, étonner, effrayer. Mais vient ensuite celui de la délectation ! Si l’on cuisine en finesse ces épices (suivez la recette), l’agneau sait prendre toute sa place dans ce bal de saveurs qui s’ignorent souvent. Le goût si unique de l’agneau du Quercy sait percer dans cet ensemble. Une belle manière de mesurer combien il a du caractère et l’on s’interroge : qui sert l’autre ? Les épices ou l’agneau ? Tous ensemble et réciproquement !

Allez, on passe en cuisine :

  • 1 kg d’épaule d’agneau du Quercy désossée
  • 3 cuil. à soupe de pâte de curry rouge ou vert (rayon exotique des grandes surfaces ou magasin spécialisé)
  • 2 doses de safran… du Quercy aussi
  • 4 oignons blancs
  • 2 yaourts nature
  • 100 gr de noix de cajou
  • 100 gr d’amandes effilées
  • 1 cuil. à soupe de pistaches mondées
  • 300 gr de riz basmati
  • huile – sel – poivre

Découpez en très gros cubes l’épaule d’agneau et faites-les revenir sur toutes les faces dans une sauteuse à bords hauts, dans 4 cuillérées à soupe d’huile. Pelez les oignons. Émincez-les. Ajoutez-les à la viande dans la sauteuse avec les amandes, les noix de cajou, le safran, la pâte de curry, les 2 yaourts, du sel, du poivre. Mélangez le tout, couvrez et laissez mijoter pendant 45’ à feu doux.

Faites cuire le riz basmati en suivant les indications portées sur le paquet, puis ajoutez les pistaches et réservez au chaud jusqu’au moment de servir en accompagnement du cari.

 

LE Beurre truffé

Beurre truffé

Pour le beurre truffé, la recette est simple : du beurre salé (aux cristaux de sel, c’est meilleur !), qu’on laisse ramollir. Dans le récipient de présentation, on en pose une couche et on ajoute de la truffe râpée, puis une couche de beurre, puis une couche de truffe. À préparer de 3 à 5 jours avant pour que saveur de la truffe s’empare du beurre. Servir sur des toasts de pain grillé et on se régale à l’apéritif. 
Simple et délicieux !

 

 

 

Le brie aux truffes

Brie aux truffes« On peut faire aussi du brie truffé. Le choisir bien fait, mais pas trop. Le couper en deux dans l’épaisseur et le garnir de truffe.

 


Mais une bonne et ingénieuse solution serait aussi d’aller directement chez notre fromager réputé de Cahors : Crèmerie Marty, qui, parmi des dizaines de fromages venus de toute la France, prépare pendant la période de notre divine truffe noire melanosporum, un brie truffé maison exceptionnel ! À vos papilles... »

 

 

 

 

LE FOIE GRAS SANS CUISSON 

recette foie gras sans cuissonLa recette : Foie gras cuit au sel… sans cuisson

Cette recette est facile, fruit du mélange de plusieurs recettes et de 30 ans d’expérience.

L’avantage de celle-ci : vous ne perdez pas le gras et conservez tout le poids de votre foie.

Séparez les 2 lobes du foie gras.

Dénervez : enlevez les petites veines rouges, qui seront désagréables et inesthétiques au moment de la dégustation. Vous pouvez y aller franchement avec les doigts ou un couteau. N’ayez pas peur de plonger dedans et d’abîmer le foie (raisonnablement tout de même), il se compactera à nouveau pendant la « cuisson ». Certes, c’est le moment le plus casse-pieds.

Poivrez (inutile de saler) les 2 faces intérieures des lobes. Mettez les épices de votre choix, ou pas.

Réunissez à nouveau les 2 lobes, les 2 faces assaisonnées face contre face.

Emballez le foie avec de la compresse (gaze - rayon pansements – grande taille). Mettre 1 ou 2 couches, afin que le foie soit protégé du sel.

Mettre du gros sel dans un plat un peu plus grand que le foie gras. Poser le foie sur le lit de sel. Recouvrir de gros sel entièrement.

Mettre au frigo. Combien de temps ? 2h/100 gr.

Au bout de ce délai, enlever tout le sel, les compresses et mettre le foie gras dans sa terrine en le tassant. Laissez-le rassir au moins 48h, pour obtenir de belles tranches bien compactes et lisses… et déguster !

 

à découvrir les macarons de Pim

 

Les macarons de Pim à Cahors Les macarons de Pim c'est une belle découverte à Cahors. Des saveurs nouvelles et tendances : comme celles-ci : caviar-citron ou safran.

Si vous êtes plutôt classique, vous vous régalerez avec les saveurs : chocolat, spéculos, framboise, etc.

Les macarons de Pim sont présents sur les marchés de Cahors tous les mercredis et samedis matins.

En savoir + >>

 

 

 

 

Vous êtes en vacances et donc pas de cuisine à faire pour vous ? C’est parfait, des professionnels passionnés cuisinent tous ces produits d’exception à votre place

 

Les traiteurs près de Cahors Des saveurs multiples produits locaux de Cahors La truffe dans le Lot 

Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español