Version imprimable

Current Size: 100%

L'histoire de la truffe

L'histoire de la truffe c'est un fabuleux mélange entre un champignon, un environnement particulier et un climat adapté.

 

Qu'est-ce que la truffe ? 

Il s'agit de la formation souterraine d'un mycélium (champignon) en association avec les racines d'un arbre truffier. Dans notre région, l'espèce noble connue et commercialisée avec la marque "Truffe noire de Lalbenque" est connue et référencée au niveau mondial de la gastronomie sous le nom : Tuber Mélanosporum.

 

Quel environnement ? 

La truffe se développe dans des sols calcaires sur les causses de Lalbenque et du Lot, peu profonds (de 10 à 30 cm), plutôt aérés, drainants et avec un pH proche des 8.

 

Quel écosystème ? 

L'arbre truffier, chêne pubescent ou vert, se remarque par la présence d'une zone au sol dénudée autour du tronc. Cette zone provient de l'action aggressive du mycélium. La truffe nait dans le sol autour de mai-juin, se développe ensuite pendant les mois d'été à la faveur des pluies d'orage (surtout en août). Elle commence à mûrir avec les premiers froids de l'automne et se récolte à maturité durant les mois d'hiver. Le sol calcaire du Causse de Lalbenque s'y prête très bien.

 

Cycle de la vie de la truffe

La récolte ? 

Le cavage consiste à extraire la truffe du sol lorsque celle-ci est mûre soit en hiver à l'aide d'un chien ou d'un cochon dressé.

Contrairement au chien, le cochon est très gourmand de la truffe. Son maître doit être vigilant à ce qu'il ne mange pas ce précieux champignon.

A défaut, on peut aussi chercher les truffes à l'aide d'une mouche spécifique grâce à son envol, par temps doux repérer la truffe et la caver

 

 Cavache de truffes avec un cochon

 


Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch
  • Español